Il existe plusieurs approaches pour construire une tête. Dans cette leçon, nous présenterons brièvement les techniques de dessin de têtes les plus couramment utilisées. Elles sont listées ci-dessous.

  1. Quelques photos de têtes pour commencer
  2. Techniques de dessin de têtes
    1. La méthode Loomis
    2. La méthode Reilly
    3. La méthode Asaro
    4. La méthode Skab
  3. Quelle technique de dessin de têtes est la meilleure ?

Quelques photos de têtes pour commencer

Tout d’abord, regardons ensemble les photos suivantes. Elles montrent des personnes sous différents angles et atmosphères. Par exemple, la troisième photo révèle à peine les détails de la personne photographiée. Pourtant, la forme de sa tête est facilement reconnaissable.

Ainsi, les techniques de dessin de têtes que nous aborderons ci-dessous n’ont pas nécessairement pour but le dessin de têtes détaillé. Elles ne se soucient pas non plus du médium que l’artiste utilise ou préfère. Elles visent plutôt à abstraire la forme de la tête, la rendant ainsi plus simple à appréhender sans aucune connaissance en anatomie humaine. Autrement dit, elles se focalisent uniquement sur la création d’une illusion de tête 3D sur une surface 2D. Commençons sans plus tarder !

Techniques de dessin de têtes

La méthode Loomis

C’est probablement la technique de dessin de tête la plus populaire. Ci-après quelques modèles 3D que l’on peut manipuler pour se faire une idée générale de la méthode.

La méthode Reilly

Des modèles 3D existent à peine sur internet pour cette technique de dessin de tête. Mais voici quelques liens utiles.

La méthode Asaro

Ci-après quelques modèles 3D que l’on peut manipuler pour se faire une idée générale de cette technique de dessin de têtes.

La méthode Skab

Skab est un acronyme personnel pour « SKull As a Box ». Ainsi, la méthode Skab désigne toute approche consistant à dessiner le crâne (« skull » en anglais) ou la tête à partir de boîtes (« boxes » en anglais). Elles sont à peine populaires étant donné que la tête n’a pas une forme carrée. De plus, une tête carrée est susceptible d’être interprétée comme celle d’un robot ou d’autres sujets mécaniques, plutôt que comme une vraie tête humaine avec des plans sinueux sur toute sa surface : front, orbites, pommettes, etc.

Les trois modèles ci-dessous représentent le crâne à trois niveaux de rendu différents : organique, plutôt organique et pas organique (telle une boîte). Notons aussi que les tentatives de dessin visant à simplifier la tête en une boîte sont souvent guidées par le souhait de la tourner facilement dans l’espace.

Quelle technique de dessin de têtes est la meilleure ?

😀 As-tu un avis à partager ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *